De misère et d'amour

Concert de poésie 

- Jehan Rictus -

"Une création singulière où la musique électronique se mêle avec élégance à un texte d'un autre siècle"

illustration1.jpg

Spectacle co-produit par

logos-grand-r-4.jpg

Avec le soutien du Fuzz'Yon et

de la Ville de La Roche sur Yon

 

 : Avec 

Anne Rauturier   

Vincent Bouyé

Brice Terrié 

Durée  : 55 min

Musique : Brice Terrié

Lumière : Laurane Germain

Son : Rodolphe Mulot

Plasticienne : Lucie La Luz

Costume : Galatée Giet

Mise-en-scène : Vincent Bouyé

Marie-Madeleine.jpg

Il y a quelque chose d’incroyablement sonore et visuel dans la poésie de Jehan Rictus.

Quelque chose de cinématographique. De corrosif aussi. De brut. De brutal. Vers courts emplis de jargons, de jurons et d’ellipses, qui nous mettent face à une réalité que l’on refuse communément de regarder - ou bien que l’on voit à la va-vite et que l’on s’efforce au plus vite d’oublier - et qui pourtant constitue le décor inhérent de notre quotidien : maltraitances infantiles, petits larcins, corps et esprits avilis par le travail, viols, prostitution, alcoolisme, morts aussi absurdes que soudaines des petites gens. Jehan Rictus est le chantre des laissés pour compte, des sans-voix, des miséreux. De ceux qui croulent, de tout temps, en tout lieu, sous les coups de l’injustice, de la pauvreté et de la faim. Les violentées qui ne peuvent plus voir comme seule norme que la violence, mais qui bouillent d’un désir de révolte et rêvent envers et contre tout de recevoir un jour leur part de tendresse, de bonheur et de joie. 

Ce projet musical s’articule autour de six poèmes tirés du recueil "Le Cœur Populaire – Chants de misère et d’amour" et un dernier poème le "Le Revenant", qui fait partie des "Soliloques du Pauvre".

Chacun représente un tableau, comme pris sur le vif, d’une scène des bas-fonds de la ville. Et c’est justement ce qui nous intéresse : partager une poésie qui - loin d’être la recherche d’une pureté formelle dédiée au « bon » ou au « beau » - est avant tout l’invention d’une langue coup-de-poing, viscérale, féroce, transgressive, qui sublime le vulgaire, le grotesque, l’âpre et l’obscur, et qui par là même nous questionne sur le monde et l’être humain. 

L'equipe artistique

photos ANNE.jpg

  Comédienne

photos VINCENT.jpg

Comédien 

Metteur-en-scène

photos BRICE.jpg

Compositeur

  Musicien

laurane.jpg

Créatrice  lumière

" Ben, y z’en font un de ces tintouins !

  C’est quoi qui font ces maringouins ?

 

- Sais pas… Paraît que c’est un spectac’ !

  Qui sait ? C’est p’t-êtr’ ben du theat’ ?

 

- Non, je crois qu’c’est de la musique !

  À ce qu’on m’a dit : « poétique » ! 

 

- Ben, on dirait plutôt l’voisin

  Quand y gueulent raid’ sur son frangin !

 

- J’vous l’dis les gars, ça m’parle à moi ! 

 Y disent tout haut c’que j’vis tout bas !

 

- On s’en bat c’que c’est, c’est just’ beau !

  Car y a d’la splendeur dans l’caniveau !"

                                              

                                                 Vincent Bouyé

photo grud-ok-09.jpg

Sondier